sábado, junho 24, 2006




Allez les Bleus!!!


Estas duas que pode ler de seguida foram-me enviadas pelo Amigo Jean Charles Baudouin, num imilio de entre os muitos com que costuma mimosear-me frequentemente. Como as acho excelentes e estou certo de que têm lugar nestas páginas, elas aqui ficam, com um merci bien a um belga que é já mais portuga que o Afonso Henriques, o culpado disto tudo. Um País que começa com o filho a bater na mãe… No comments. Nem em luso linguajar, muito menos en français…
AF


L´équipe de France


C'est dans une école à la frontière franco-suisse, l'institutrice dit
qu'elle est fan de l'équipe de France et demande aux fans de l'équipe de
France de lever la main. Pour faire comme la jolie institutrice, tous les
élèves lèvent la main, sauf une. «Bah alors, petite Emilie, tu n'es pas fan
de l'équipe de France ?» demande l'institutrice. «Non», répond Emilie, «je
suis fan de l'équipe suisse». «Ah bon ?» Demande l'institutrice, «et pourquoi?» «Parce que mes parents sont fans de l'équipe suisse, donc je suis fan de l'équipe suisse» répond la petite fille. L'institutrice veut donner une leçon à la fille et dit «Et si tes parents étaient des imbéciles finis, tu serais quoi ?». Là, la petite Emilie répond «Je serais fan de l'équipe de France…».

=====================================================================

Mon père...

Toujours la même école, une autre classe. L'institutrice demande aux élèves ce que font leurs parents dans la vie. Tout le monde répond avec les métiers classiques : pompier, ingénieur, prof, médecin... sauf le petit Lucas.
L'institutrice demande alors à Lucas, «bah alors, il fait quoi ton papa dans
la vie ?» Le petit Lucas répond «Il est danseur exotique dans un gay bar, il se déshabille devant des homosexuels et des hommes mettent des billets dans ses sous-vêtements. S'ils paient bien, il va à l'hôtel avec eux et il couche avec pour de l'argent.» Choquée, l'institutrice demande «Vraiment ?» «Non - répond Lucas -il est coach pour l'équipe de France, mais j'avais trop honte.»

1 comentário:

Manuela Vieira, Castelo, Lisboa disse...

Mas que é isto? Então agora temos estranjeiradas? Ó senhor Ferreira olhe que já nos chegam os portugueses quanto mais os françius. O senhor deve é meter aqui coisas portuguesas, turismo etc.
Estes contos devem ser purreiros mas eu não entendo patavina de linguas de fora. Nem espanhol quanto mais frnssez. Ouserá inglez? Ou será alemão? eu cá não sei nem me intereça